Ma Prime Rénov' : votre alliée pour faire des travaux de rénovation énergétique sans vous ruiner

La rédaction de Skarlett
5 janvier 2024
5 minutes de lecture

Connaissez-vous le dispositif MaPrimeRénov' ? Asseyez-vous confortablement et préparez-vous à découvrir ce dispositif qui pourrait bien changer la donne pour votre logement, et surtout votre facture énergétique !

Travaux de rénovation énergétique dans une maison

Ma Prime Rénov', qu’est-ce que c’est exactement ?

MaPrimeRénov', est un (gros) coup de pouce que l'État français donne aux propriétaires pour transformer leurs logements en forteresses énergétiques. Cette aide financière est destinée à améliorer l'efficacité énergétique de nos appartements et maisons. Que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur, cette prime vous permet de financer des travaux de rénovation énergétique dans votre résidence principale ou votre investissement locatif. Et oui, elle est accessible à tous, peu importe vos revenus !

Pourquoi faire des rénovations énergétiques ?

Les rénovations énergétiques ont de nombreux avantages :

  • Faire du bien à votre portefeuille : les travaux de rénovation énergétique rendent votre logement plus efficace énergétiquement. Votre facture d’énergie baisse mécaniquement !
  • Faire du bien à la planète : consommer moins d’énergie, c’est l’une des conditions sine qua non pour alléger notre empreinte carbone. Moins vous consommez, plus la planète respire !
  • Soigner votre patrimoine : en entretenant régulièrement votre logement, vous maintenez sa valeur et vous évitez des travaux plus lourds dans quelques années.

Propriétaires bailleurs : sans rénovations énergétiques, vous n’aurez bientôt plus le droit de louer votre logement !

Vous avez fait un investissement locatif ? En plus de l’entretien courant de votre bien, vous devez vous préoccuper de la performance énergétique de votre bien pour pouvoir continuer à le louer.

Depuis janvier 2023, les logements dont la consommation énergétique dépasse les 450 kWh/m2/an sont considérés comme des passoires énergétiques. Cette classification impose aux propriétaires de faire des travaux, car leur logement n’est pas considéré comme décent et devient donc impropre à la location. Très concrètement :

  • Si votre logement n’est pas encore loué et est une passoire énergétique, vous n’avez pas le droit de le proposer à la location.
  • Si votre logement est déjà loué, vous ne pouvez plus augmenter le loyer tant que vous n’aurez pas fait de travaux de rénovation énergétique. De plus, votre locataire peut vous poursuivre pour vous contraindre à rendre le logement décent.

Ces conditions seront bientôt durcies selon un calendrier déjà publié et qui s’appuie sur le diagnostic de performance énergétique (DPE) :

  • à partir du 1er janvier 2025, votre logement doit être au moins classé F au DPE ;
  • à partir du 1er janvier 2028, votre logement doit être au moins classé E au DPE ;
  • à partir du 1er janvier 2034, votre logement doit être au moins classé D au DPE.

Et qui peut en profiter ?

Ici, pas de discrimination ! Tous les propriétaires sont éligibles, avec des niveaux de prise en charge en fonction de leurs revenus. Alors, que vous soyez propriétaire depuis peu ou depuis longtemps, vous pouvez demander votre PrimeRénov'. Vous voulez installer un chauffage plus écolo ou mieux isoler votre toiture ? MaPrimeRénov' est là pour ça.

Quels types de biens peuvent bénéficier de ma prime rénov ?

Tous les bien immobiliers résidentiels peuvent bénéficier d’un accompagnement MaPrimeRénov’. C’est notamment le cas :

  • des appartements
  • des maisons
  • des immeubles entiers
Maison secondaire au bord de la mer

Attention : ces biens doivent être votre résidence principale ou être loués dans le cadre d’un bail de longue durée. Cela signifie que vous ne pouvez pas bénéficier de MaPrimeRénov’ pour votre résidence secondaire ou une location touristique.

Quels types de travaux peuvent être financés par Ma Prime Rénov’ ?

Vous pouvez utiliser le dispositif MaPrimeRénov’ pour financer des travaux de grande ampleur comme de petits travaux. Quelques exemples :

  • améliorer votre mode de chauffage
  • changer de chauffe-eau
  • installer un thermostat
  • isoler votre bien par l’intérieur ou par l’extérieur

Parlons argent : combien peut-on espérer ?

Le montant exact de la prime dépend du type de travaux, de l’état actuel du logement et de vos revenus. Pour vous donner une idée, pour installer une pompe à chaleur air/eau, vous pouvez obtenir jusqu’à 5 000 € d'aide. Pour des travaux plus importants, comme l'isolation de vos combles et le changement de votre système de chauffage et de votre ventilation, l’aide peut aller jusqu’à jusqu'à 63 000 €. Intéressant, non ?

Comment demander votre Prime Rénov’ ?

Vous avez peur de la paperasse et de démarches administratives ? On vous guide étape par étape !

Faites réaliser un diagnostic de performance énergétique et un audit énergétique

Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation, vous devez savoir d’où vous partez. Le DPE et l’audit énergétique sont deux documents obligatoires.

  • Le DPE permet de classer votre logement sur une échelle allant de A (le meilleur) à G (le moins bon). Il prend en compte la consommation d’énergie par m2 ainsi que les émissions de gaz à effet de serre du logement.
  • Introduit en avril 2023, l’audit énergétique est obligatoire pour les maisons et les immeubles détenus par un propriétaire unique. Il n’est pas demandé pour les appartements situés dans les immeubles en copropriété. Il complète le DPE en proposant des solutions concrètes pour la rénovation énergétique du bâtiment. Il comprend par exemple les économies attendues, l’impact sur la facture, le montant estimé des travaux à entreprendre et les subventions publiques disponibles.

Concevoir son projet de rénovation

Vous devez commencer par déterminer ce dont vous avez besoin : remplacer des fenêtres à simple vitrage ? Changer de système de chauffage ? Améliorer l’isolation de vos murs ?

Pour vous aider à diagnostiquer vos besoins et savoir ce qui vous permettrait de faire le plus d’économies d’énergie, vous pouvez demander de l’aide à un conseiller France Rénov’.

À savoir : si vous faites des travaux de grande ampleur, comme isoler des murs de votre logement, vous serez accompagné par votre Accompagnateur Rénov’ dans toutes vos démarches.

Demandez des devis à des professionnels agréés

Une fois que vous avez déterminé les travaux dont votre logement a besoin, faites faire des devis par des professionnels reconnus garants de l’environnement (RGE). Les travaux de rénovation ne pourront être pris en charge par le dispositif MaPrimeRénov que s’ils sont réalisés par des artisans RGE. Vous pouvez trouver un annuaire des artisans agréés sur le site de France Rénov.

Notre conseil : demandez 3 à 5 devis pour vos travaux. L’agence nationale de l’habitat (Anah) les étudiera pour vous aider à trouver l'artisan plus qualifié pour vos besoins.

Faites votre demande

Une fois que vous avez votre audit énergétique, votre DPE et vos devis, rendez-vous sur le site de MaPrimeRénov’ pour créer votre compte et déposer votre dossier. L’Anah étudie les devis transmis et vous communique son accord, ainsi que le montant de l’aide qui vous est accordée.

À vos marques, prêts, rénovez !

Dès que vous avez l’accord de l’Anah, vous pouvez vous lancer dans les travaux ! À la fin des travaux, vous devez récupérer la facture de l’artisan.

Obtenez votre Prime Rénov’

Il ne vous reste plus qu’à demander le versement de votre PrimeRénov’ à l’Anah et à régler la facture de l’artisan !

Combien de temps ça prend ?

De la demande à la réception de la prime, comptez quelques semaines à quelques mois. Un peu de patience, et le jeu en vaut la chandelle !

Sur le même sujet

Je veux les clés pour une retraite dorée !

En vous inscrivant, vous acceptez notre politique de confidentialité.